Garder un air sain, fenêtres fermées, grâce aux plantes dépolluantes

Nos peintures, vernis, désodorisants, colles, produits d’entretiens, insecticides et bien d’autres encore, sont des polluants parfois lourds de conséquences sur la santé.

Nous passons aujourd’hui plus de 80% de notre temps dans des espaces confinés qui sont en moyenne 5 à 10 fois plus chargés en éléments polluants que l’extérieur. Ce qui expliquerait en partie que ces 20 dernières années, le nombre de personnes touchées par des maladies allergiques respiratoires a plus que doublé.

Heureusement, il existe plusieurs moyens complémentaires pour assainir l’air de nos foyers.Le premier est bien entendu d’aérer tous les jours chaque pièce de notre habitat, 15 à 30 minutes. Le second, moins connu, est l’utilisation des plantes dépolluantes.

Le principe de dépollution repose sur un échange gazeux. Grâce à son feuillage, votre plante va absorber durant la journée les substances polluantes contenues dans l’air pour les transformer en matière organique qu’elle évacuera par ses racines et en Co2 qu’elle émettra durant la nuit. Etant donné qu’une plante sécrète du Co2 la nuit, peut-on dormir avec elle dans la chambre ? La réponse est oui !En effet, la quantité de Co2 rejetée la nuit par votre plante sera tellement minime que même un petit chat en dégagera davantage.

Efficacité :

Le ratio conseillé par les études, est d’une plante pour 10m².Toutefois, certaines plantes sont plus efficaces que d’autres en fonction des élé-ments polluants qui séjournent chez vous, d’où l’importance d’identifier les vec-teurs polluants de votre foyer.

Quelle plante choisir ?

Il existe dans nos intérieurs 6 grands groupes d’éléments polluants. Afin de savoir comment lutter activement contre ceux-ci, il va falloir les identifier puis choisir les plantes qui sauront vous offrir une grande bouffée d’oxygène en fonction…

Le polluant ?

Le benzène dans l’encre, la peinture, le plastique, les détergents, la fumée de cigarette, et certains produits de bricolage.

Les plantes ?

Le Chlorophytum comusum, le Gerbera, le Lierre, le Palmier bambou, le Dragonnier, le Pothos et le Spatiphyllum.

Lire plus

  • Détox : Les conseils de la naturopathe !

  • L’ail : le remède miracle pour les maux et les douleurs

  • Flore intestinale peuple invisible de notre organisme !

  • 5 raisons d’utiliser le bicarbonate de soude pour la beauté de votre corps !

  • Garder un air sain, fenêtres fermées, grâce aux plantes dépolluantes

  • 8 astuces scientifiques pour TROUVER LE BONHEUR