Utilisation thérapeutique de l’Ache (des marais)

BOTANIQUE

Herbe bisannuelle très rameuse, à tige fistuleuse et forte-ment sillonnée de 20 à 80 cm de haut, à feuilles luisantes assez épaisses. Les fleurs forment une ombelle blanc ver-dâtre. Les fruits sont des akènes globuleux. La racine (souche radicante), à saveur très aromatique, dégage une forte odeur balsamique. Elle est pivotante, courte, brune dehors, blanche à la coupe.

PARTIES UTILISÉES

Surtout les racines, déterrées en octobre, lavées et séchées à l’air chaud. On utilise aussi les feuilles et les fruits.

COMPOSANTS

Les racines contiennent un flavonoside (l’apioside), de l’inositol, du mannitol, du bergaptène et de la vitamine C. Les fruits renferment une huile essentielle (2,5 à 3 %), également présente dans les racines, mais en moindre uantité. Cette huile est constituée de 70 à 90 % de car-bures terpéniques. Ils renferment aussi des dérivés du furano-coumarine.

PROPRIÉTÉS DÉMONTRÉES

En raison de la présence d’un flavonoside (l’apioside), l’ache des marais présente des propriétés carminatives et diurétiques. On lui reconnaît, en outre, une activité spas-molytique et sédative.

INDICATIONS USUELLES RECONNUES

Les racines sont traditionnellement utilisées comme diu-rétique. Les feuilles som fébrifuges et sédatives.

PRÉCAUTIONS D ‘EMPLOI

Il faut éviter l’exposition au soleil après la prise d’ache, car le bergaptène entraîne des phénomènes de phototoxicité, e manifestant par des dermites aiguës, accompagnées quelquefois de vésicules, de bulles et d’une hyperpigmen-ration durables

Lire plus

  • Hiver, les gestes santé auxquels on ne pense jamais !

  • Les 10 usages de l’huile d’olive que vous ne connaissiez pas !

  • Avec les plantes,multipliez vos chances de mincir !

  • 8 aliments pour nourrir notre cerveau !

  • Herbier médicinal : l’achillée millefeuille

  • Utilisation thérapeutique de l’Ache (des marais)